Pierre HADOT

Né en 1922 , il fait ses études au séminaire avant d'être ordonné prêtre, état qu'il quitte en 1952. Dès lors, il se consacre entièrement à ses recherches philosophiques, étudiant notamment la mystique de Plotin. Titulaire de la Chaire de Patristique latine à l'EPHE, il s'impose très vite comme l'un des plus grands spécialistes du stoïcisme ancien et du néoplatonisme.

La philosophie n'est pas une construction de système, mais la résolution une fois prise de regarder naïvement en soi et autour de soi.Son rôle est de révéler aux hommes l'utilité de l'inutile ou, si l'on veut, de leur apprendre à distinguer entre deux sens du mot utile.

 

Un être humain n'est qu'une partie, limitée dans le temps et l'espace, du tout que nous appelons "l'Univers". Cependant, il considère sa personne, sa pensée, ses sentiments comme une entité séparée. C'est là une sorte d'illusion d'optique, une illusion qui nous enferme dans une sorte de prison, puisque nous n'y voyons que nos propres aspirations et que nous ne donnons notre affection qu'au petit nombre de personnes qui nous sont les plus proches.

Il est de notre devoir de sortir de ses étroites limites et d'ouvrir notre cœur à tous les êtres vivants et à la nature entière dans sa magnificence.. Nul n'est capable d'atteindre pleinement ce but, mais nos efforts pour y parvenir contribuent à nous libérer et à nous apporter la sécurité intérieure.